Avis aux passioné(e)s de l'histoire mililtaire et de l'histoire du nord de la France

Avis aux passioné(e)s de l'histoire mililtaire et de l'histoire du nord de la France

Les lecteurs qui souhaitent feuilleter un livre intéressant sur un événement marquant de l’histoire de la France devraient se rendre à … Noordpeene (petit village dans de département du Nord). La maison de la Bataille y vient de publier un ouvrage sur la bataille de la Peene (1677). À l’issue de cette bataille, qui avait opposé les armées de Louis XIV à celles des Provinces-Unies et de l’Espagne, une partie de la Flandre a été définitivement rattachée à la France.

Plusieurs auteurs ont apporté leur collaboration à cet ouvrage. Ils replacent la bataille dans son contexte général, puis en exposent les faits et les conséquences. Le livre débute par une présentation historique détaillée du comté de Flandre, la conquête d’une partie de ce comté par les Français. Il fournit ensuite des données sur la bataille elle-même et ses conséquences. De nombreux récits de témoins viennent enrichir le texte. Les illustrations sont abondantes: cartes, reproductions de tableaux ou d’estampes, documents divers, etc. L’analyse porte également sur les conséquences de l’annexion, notamment ses implications linguistiques.

L’ouvrage s’adresse avant tout aux visiteurs de la maison de la Bataille, laquelle fait l’objet d’un long chapitre. La dernière partie, sans doute la plus originale, renferme des notes et des documents contemporains de la bataille de 1677.

Régulièrement, des commémorations ont lieu dans la région. La plus connue est la "marche silencieuse de la Peene" (voir un article paru dans les annales "De Franse Nederlanden-Les Pays-Bas Français). Un bref historique de cette manifestation annuelle figure dans le livre.

Ce livre, édité en français et en néerlandais, intéressera sans nul doute les personnes passionnées par l’histoire militaire et par celle de la Flandre française en particulier. Les historiens amateurs y trouveront nombre d’informations inédites.

L’ouvrage a pu voir le jour grâce au soutien financier du "Komitee voor Frans-Vlaanderen" (KVF - Comité pour la Flandre française) (KFV).

Communiqués importants

Rester au courant

s'abonner au flux RSS