Hilde Teerlinck quitte le FRAC - Nord-Pas-de-Calais

Hilde Teerlinck quitte le FRAC - Nord-Pas-de-Calais

La Flamande Hilde Teerlinck (° 1966) vient de quitter le FRAC - Nord-Pas-Calais, Fonds régional d’art contemporain du nord de la France dont il a encore été question dans un communiqué sur ce même blog le 22 septembre 2014. Hilde Teerlinck a dirigé le FRAC - Nord-Pas-de-Calais pendant huit ans. 

Hilde Teerlinck a commencé sa carrière en qualité de coordonnatrice artistique du Pavillon Mies van der Rohe à Barcelone. Son étape suivante a été le Centre d’art contemporain de Perpignan. En 2002, elle a été nommée directrice du Centre rhénan d’art contemporain (CRAC Alsace) à Altkirch. Elle y a élaboré un projet novateur grâce auquel ce centre a vu son nombre de visiteurs augmenter considérablement. Elle s’est en même temps appliquée à élargir la notoriété internationale de ce centre. 

Quatre ans plus tard, les autorités françaises ont nommé Hilde Teerlinck directrice du FRAC Nord - Pas-de-Calais. Elle était investie d’une double mission: poursuivre le développement de la collection d’œuvres et construire un nouvel édifice pour abriter cette collection. 

Teerlinck, aidée en cela par un groupe d’experts extérieurs, a réussi à développer la collection au point d’en faire l’une des collections françaises d’art contemporain qui font le plus autorité à l’échelle internationale. Aux arts plastiques contemporains, photographies et œuvres de design de créateurs français et internationaux se sont ajoutées des œuvres connues de minimal art, d’art conceptuel et d’art pauvre. 

En novembre 2013, le FRAC - Nord - Pas-de-Calais a inauguré un édifice flambant neuf comportant quelque 9 000 m² d’espace d’exposition. La nouvelle construction de verre donne d’une manière quasi parfaite la réplique au tout proche hangar portuaire originel (malheureusement pas encore restauré) et revêt pour Dunkerque une authentique valeur de monument. Une sorte de cathédrale contemporaine qui allie dans une ferveur commune l’héritage patrimonial et l’avenir. 

On ne sait pas encore exactement ce que Hilde Teerlinck va faire en dehors de son activité free lance. Le bruit court qu’elle pourrait diriger l’École nationale supérieure d’art (ENSA) de Bourges, mais cela reste à confirmer. 

Dans le n° 2 / 2010 de "Septentrion", Hilde Teerlinck a publié un article de fond sur le FRAC Nord - Pas-de-Calais et ses collections. Vous pouvez lire ce texte ici.

Communiqués importants

Rester au courant

s'abonner au flux RSS