Adriaen Brouwer de retour dans sa région natale

Adriaen Brouwer de retour dans sa région natale

Du 15 septembre au 16 décembre, le musée MOU d’Oudenarde (Flandre-Orientale) organise l’exposition "Adriaen Brouwer, maître des émotions". Pour la première fois dans l’histoire une grande partie de l’œuvre connue de ce maître flamand du XVIIe siècle sera réunie. Les tableaux exposés viennent de collections publiques et privées aussi bien d’Europe que des États-Unis. cette exposition fait partie du projet "Maîtres flamands"

Adriaen Brouwer naquit à Oudenaarde vers 1606. Dès son jeune âge il partit pour les Pays-Bas septentrionaux. Plus tard, il s’établit à Anvers où il mourut en 1638. Malgré sa vie courte et turbulente, il a laissé une œuvre remarquable.

La renommée de Brouwer en son temps et l’appréciation qu’il connut de la part de maîtres comme Rubens, Rembrandt et Van Dyck forment de nos jours un contraste cinglant avec la perception de l’artiste: pour le grand public Adriaen Brouwer reste un illustre inconnu. Dans le meilleur des cas, son nom est associé aux tableaux campagnards typiques ou à la bière éponyme, à un gâteau ou à la fête populaire.

Le musée MOU se trouve dans l’une des mairies les plus belles de la Belgique, au centre du marché d’Audenarde. Le musée est situé dans la halle aux Draps datant du XIVe siècle, symbole de la riche industrie textile d’Audenarde. 

Les "Actualités" du n° 2 / 2018 de "Septentrion" renferment un article sur le projet "Maîtres flamands". Vous pouvez lire ce texte ici

 

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed