Avis aux cinéphiles : "Sonate pour Roos" de Boudewijn Koole vient de sortir en France

Avis aux cinéphiles : "Sonate pour Roos" de Boudewijn Koole vient de sortir en France

Après "Little Bird", un premier long-métrage qui a remporté une trentaine de prix internationaux (dont le prix du meilleur premier Film à la "Berlinale" et le prix découverte de l’ "European Academy"), le réalisateur néerlandais Boudewijn Koole (1965) renoue pour son troisième film avec son goût de l’enchevêtrement des relations familiales.

"Sonate pour Roos", dont le titre néerlandais est "Verdwijnen" (Disparaître), est un drame sur la relation entre mère et fille, clairement inspiré par "Sonate d’Automne" (1978) d’Ingmar Bergman.

Roos, une jeune femme photographe, vient passer quelques jours en Norvège chez sa mère pianiste avec qui les relations sont on ne peut plus froides. Elle doit lui annoncer, ainsi qu’à son petit frère, qu’elle est gravement malade.

Ce long métrage poétique raconte, sur fond des paysages majestueux du grand nord et une musique originale, le rapprochement entre Roos et sa mère. À travers des dialogues sobres, des photographies prises en directe par Roos et des bruits de la glace et des respirations enregistrés par le jeune frère, le spectateur apprend comment la chaleur refait son entrée dans ce triangle familiale. Une fois la glace brisée, Roos arrive à mieux contrôler son destin tragique et la vie semble reprendre ses droits en face de la mort. 

Plusieurs critiques qualifient le résultat de l’approche originale de Koole de "dur et tendre" et louent son naturel.

Séances dans une vingtaine de villes françaises. Vous trouverez ici une interview avec le réalisateur.

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed