Cette eau qui nous unit : le parc bleu de Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai

Cette eau qui nous unit : le parc bleu de Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai

L’été de 2018, l’un des plus chauds depuis une centaine d’années, touche à sa fin. Néerlandais, Belges et habitants du nord de la France ont l’impression de vivre dans une région alimentée par des bassins versants et des cours d’eau, mais il suffit d’un seul été sec pour qu’ils prennent conscience que l’eau est une ressource des plus précieuses qu’il faut préserver.

L’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai ne pouvait imaginer meilleur moment pour présenter "Le Parc bleu de l’Eurométropole". Créée en 2008, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai est un Groupement européen de coopération territoriale. Elle réunit 152 communes françaises et belges.

Depuis plusieurs années, l’Eurométropole vise à rapprocher les populations, même au-delà des frontières. Le résultat de cette recherche est ce "parc bleu". Le "bleu" renvoie au réseau de cours d’eau, de canaux, de bassins, de noues et de fossés qui sillonnent le nord de la France et la Belgique.

L’idée selon laquelle les fleuves et les rivières rapprochent n’est pas neuve. Pierre Mauroy - ce ne pouvait être que lui  - y faisait régulièrement allusion. Le "parc" renvoie aux espaces verts dont les habitants de l’Eurométropole ont besoin et qui font d’ores et déjà l’objet d’aménagements.

"Le Parc bleu de l’Eurométropole" est une sorte de vaste menu proposant les possibilités d’aménagement de ce parc, et surtout un appel à la participation de la population eurométropolitaine. Le parc doit constituer un trait d’union entre les habitants qui leur permette de se livrer à toutes sortes d’activités économiques, culturelles et sportives. Ce doit être un lieu au confluent de l’écologie, de l’économie, des loisirs, de l’agriculture, du tourisme et de la culture.

Le livre contient un appel clair aux habitants, aux entreprises et aux associations les invitant à concevoir des projets. Les autorités doivent se charger des infrastructures et mettre en œuvre de nouvelles actions. L’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, a pour mission, au final, de soutenir cette coopération. Il est également demandé aux habitants de faire connaître leurs idées sur le site Internet: www.eurometropolis.eu.

Par ailleurs, le livre résume les  projets qui seront réalisés dans les années à venir: une carte touristique, des activités festives transfrontalières et un réseau  de pistes cyclables le long des grandes artères navigables, etc. La liaison Seine-Escaut est naturellement évoquée dans cet ouvrage. Le premier coup de pioche devrait, enfin, être donné à l’entame de 2020.

Vous pouvez télécharger l’ouvrage ici.

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed