Delft au temps de Johannes Vermeer

Delft au temps de Johannes Vermeer

Le  vendredi 1er juin 2018 à 18h30, le Nouveau Centre Néerlandais à Paris organise un cours-conférence intitulée "Un peintre dans sa ville. Vermeer à Delft". Elle aura lieu dans les locaux de l’Atelier néerlandais à Paris (121, rue de Lille, Paris 7e) et sera sans doute très passionnante grâce aux nombreux tableaux projetés tout au long de la séance et l’érudition hors norme du conférencier néerlandais Jan Willem Noldus.

Delft connaît son âge d’or au XVIIe siècle, grâce à ses manufactures textiles et à ses faïenceries, transformant la petite cité prospère en véritable pôle artistique. Les artistes de Delft se distinguent par une certaine liberté par rapport à leurs maîtres - Rembrandt, les caravagistes d’Utrecht, les académistes de Haarlem - dont on retrouve la lumière, la perspective, le réalisme et la tendresse pour les personnes et la vie quotidienne.

L’école de peinture de Delft s’était constituée autour du peintre Carel Fabritius, qui était probablement un disciple de Rembrandt, il est actif à partir de 1650. Il se détache de son maître, et réalise des œuvres aussi surprenantes que "Le Chardonneret" ou "La Sentinelle". Mais la figure fondamentale du XVIIe siècle à Delft est Johannes Vermeer qui y naît et y travaille toute sa vie. Sa peinture de genre, ses portraits et ses tableaux de Delft témoignent de la vie silencieuse des objets et d’un grand respect pour les activités des humains. Grâce à une technique parfaite et une grande sensibilité poétique, le peintre réussit à donner à ses tableaux une simplicité apparente en même temps qu’une charge émotionnelle unique.

D’autres peintres de Delft témoignent également d’originalité. Ainsi Balthasar van der Ast crée des natures mortes pleines de couleurs, très différentes de celles, monochromes, des peintres de Haarlem. Leonard Bramer peint des histoires inimitables, pleines de fantaisie et d'humour. Pieter de Hooch développe sa peinture de genre qui ne saurait se confondre avec celle de Leyde ou d'Utrecht.

Les années de "Septentrion" renferment plusieurs articles sur Johannes Vermeer.

Renseignements :
contact@ncnl.fr
tél : + 33 (0)1 44 74 93 10
le site du Nouveau Centre Néerlandais 

Photo : Johannes Vermeer, "Vue de Delft", 1660-1661, "Mauritshuis", La Haye.

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed