Edgard Tytgat, fin observateur et conteur né

Edgard Tytgat, fin observateur et conteur né

Au musée M de Louvain ouvre aujourd’hui une exposition consacrée au peintre bruxellois Edgard Tytgat (1879-1957). Elle est à voir jusqu’au 8 avril 2018.

Tytgat, un des artistes belges les plus intéressants de la première moitié du XXe siècle, préférait se tenir dans les coulisses. De là, il observait soigneusement le spectacle pour lui redonner forme. On l’appela "l'homme à la fenêtre". Il était aussi un conteur né, capable de conjuguer différents scénarios dans une seule et même scène.

Son monde est à la fois doux et amer. Baignant dans une atmosphère d’innocence perdue, de nostalgie, de fantasmes et d’érotisme, ses œuvres, naïves, enfantines et joyeuses au prime abord, ont souvent un côté sombre.

Au cours de sa carrière, Tytgat a peint près de cinq cents toiles et réalisé des centaines d’aquarelles, gravures sur bois, eaux fortes et dessins. Même s’il faisait partie des artistes rassemblés autour de la revue "Sélection", ses œuvres ne relèvent d’aucun mouvement précis.

Le n° 4 / 2017 de "Septentrion", récemment paru, contient un article de fond sur Edgard Tytgat. Vous pouvez lire ce texte ici.

Photo : Edgard Tytgat, "Jeune fille à la mansarde", détail, photo C. Verhelst. 

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed