Elke dag Nederlands - « Elke dag Nederlands » (Du néerlandais au quotidien)

Elke dag Nederlands  -  « Elke dag Nederlands » (Du néerlandais au quotidien)

Begin 2011 organiseerde de culturele instelling Ons Erfdeel vzw, uitgever van het jaarboek De Franse Nederlanden-Les Pays-Bas Français, een colloquium over taal in de grensstreek. Franse aanwezigen merkten toen op dat (West-)Vlamingen zeer zelden het standaard Nederlands gebruiken in de openbare ruimte. Het is een veel gehoorde klacht: Franstaligen en nieuwkomers leren algemeen Nederlands in de les, maar als ze dan het klaslokaal verlaten en hun pas geleerde kennis van het Nederlands in (West-)Vlaanderen willen uittesten, dan botsen ze heel vaak op een dialect dat ze niet begrijpen.

De gemeenten Koksijde, Nieuwpoort, Veurne en De Panne willen daar nu iets aan doen. De intergemeentelijke dienst Wintegratie, die personen uit het buitenland grotere kansen wil bieden, heeft daarom een interessant initiatief uitgewerkt: “Elke dag Nederlands”. Ze hebben daarvoor een subsidie gekregen van de Vlaamse overheid.

Dit initiatief bestaat uit drie acties. Sinds december 2017 worden er in de deelnemende gemeenten ABC-KAFFEE’s georganiseerd waar anderstaligen op een heel informele manier hun Nederlands kunnen oefenen. Verder is men ook gestart met ABC@WERK waarbij men de anderstaligen aan een geschikte vrijwilligersjob helpt, waarmee ze samen met andere vrijwilligers hun Nederlands kunnen oefenen.

Tot slot is er dan het keurmerk “Elke dag Nederlands”. Handelaars en diensten geven met een sticker aan de ingang aan dat ze geen dialect zullen praten en dat ze de anderstaligen zullen helpen bij het spreken en begrijpen van het Nederlands. Op dit ogenblik hebben al 33 zaken zo’n sticker aangebracht.

“Elke dag Nederlands” is misschien een klein initiatief, maar het is wel belangrijk. Het gebeurt te vaak dat Noord-Fransen die lessen Nederlands volgen, ontgoocheld afhaken omdat ze, wanneer ze de grens oversteken, weinig kunnen aanvatten met hun pas aangeleerde standaard Nederlands. In Koksijde, Nieuwpoort, Veurne en De Panne zullen ze vanaf nu alvast al op 33 plaatsen met een gerust hart Nederlands kunnen praten.

 

Au début 2011, l’institution culturelle Ons Erfdeel vzw, éditeur des annales De Franse Nederlanden-Les Pays-Bas français, organisait un colloque sur « L’usage des langues dans la zone frontalière ». À cette occasion, les participants français avaient fait la remarque que les (West-)Flamands parlaient très rarement le néerlandais standard dans l’espace public. Il s’agit d’une plainte fréquente et récurrente : Français et autres nouveaux venus suivent des cours de néerlandais « officiel », mais dès qu’ils quittent la classe et cherchent à tester leurs connaissances en néerlandais fraîchement acquises en région (west-)flamande, ils se heurtent très souvent à un dialecte dont ils ne saisissent pas un traître mot.

Les communes de Koksijde (Coxyde), Nieuwpoort (Nieuport), Veurne (Furnes) et De Panne (La Panne) veulent remédier à cette situation. Le service intercommunal Wintegratie qui a pour objectif d’améliorer les chances de personnes venues de l’étranger, a récemment développé une initiative fort intéressante : « Elke dag Nederlands » (Du néerlandais au quotidien). Il a d’ailleurs obtenu une subvention de la part des pouvoirs publics flamands.

L’initiative se compose de trois volets. Depuis décembre 2017, les communes participantes organisent des ABC-KAFFEE, c’est-à-dire des lieux de rencontre où des allophones ont l’occasion de pratiquer le néerlandais d’une manière très informelle. Elles ont également initié ABC@WERK, un organisme qui se veut de proposer aux allophones du travail bénévole approprié, permettant ainsi de pratiquer la langue néerlandaise avec les autres bénévoles.

Enfin, il y a le label « Elke dag Nederlands » qui consiste à ce que des commerçants et des services font connaître par un autocollant à l’entrée qu’ils s’efforcent de ne pas parler le dialecte et, au contraire, d’aider les allophones à comprendre et à parler le néerlandais. On compte aujourd’hui déjà 33 participants à cette initiative.

« Elke dag Nederlands » est sans doute une initiative à toute petite échelle, mais elle revêt une importance capitale. Il arrive en effet trop souvent que des Français du Nord qui s’engagent à apprendre le néerlandais décrochent après quelque temps, déçus de constater que leurs nouvelles connaissances ne mènent à rien. Au moins pourront-ils désormais parler le néerlandais sans la moindre arrière-pensée dans 33 lieux répartis sur Koksijde, Nieuwpoort, Veurne et De Panne.