Herman Koch, prix littéraire des Lycéens de l'Eurégio Meuse-Rhin

L’auteur néerlandais Herman Koch (° 1953) fait vibrer une corde sensible chez les jeunes. Le 16 mai il recevra à Eupen (en Belgique) le prix littéraire des Lycéens de l'Eurégio Meuse-Rhin. Le prix lui est décerné pour le roman "Villa avec piscine" (titre original: "Zomerhuis met zwembad"). Par la même occasion, Isabelle Rosselin recevra le prix de Reconnaissance pour la traduction française de ce roman. Les lycéens avaient le choix entre six livres traduits dans plusieurs langues européennes. 

Des jeunes gens de l’Eurégio Meuse-Rhin découvrent avec enthousiasme la littérature d’aujourd’hui, pointent leur nez au-delà des frontières de leur pays et s’engagent dans un projet commun: voilà en substance le prix des lycéens de l’Euregio Meuse-Rhin. Lancé en 2001, il s’est donné pour mission d’encourager chez des jeunes Allemands, Belges et Néerlandais le désir de lire et de mieux connaître la littérature moderne de leur propre pays et des pays voisins et d’en discuter ensemble. Ce prix doit aussi saluer la créativité des auteurs et des traducteurs de la littérature moderne. Il est décerné à un écrivain contemporain dont un roman récent existe dans les trois langues (allemand, français, néerlandais). 

La particularité de ce prix: ce sont les lycéens de l’Eurégio Meuse-Rhin qui forment le jury, cette année environ 400 jeunes de trente établissements. Ils lisent, commentent, critiquent six romans proposés par le Bureau de littérature, des œuvres d’auteurs de langue allemande, française ou néerlandaise. Ils élisent l’auteur de leur livre préféré et assistent plus tard à la remise de son prix. 

Herman Koch (° 1953) est l’auteur de huit romans et d’autant de recueils de nouvelles. Il est également auteur, scénariste et réalisateur d’une série humoristique à grand succès de la télévision néerlandaise. Un million d’exemplaires de son roman "Le Dîner" (titre original: "Het dîner"), également traduit en français par Isabelle Rosselin, ont été vendu dans le monde entier. "Le Dîner" et "Villa avec piscine" sont parus chez les éditions Belfond

La traductrice Isabelle Rosselin semble avoir le vent en poupe. Il y a deux ans, elle a reçu Les Mots d’or de la francophonie pour l’ensemble de la traduction de "Congo" de l’auteur flamand David Van Reybrouck. Le n° 1 / 2013 de "Septentrion" contient une "Actualité" qui jette un regard sur la réception de cette traduction en francophonie. Vous pouvez lire ce texte ici.

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed