Jan Vercruysse (1948-2018)

Jan Vercruysse (1948-2018)

Le 16 février, nous annoncions sur ce blog la mort de Jef Geys, un des représentants les plus influents de l’art conceptuel en Belgique. Il nous faut aujourd’hui vous informer du décès de Jan Vercruysse, autre artiste conceptuel flamand qui, tout comme Geys, jouissait d’une belle renommée à l’étranger. Vercruysse aurait eu soixante-dix ans en octobre 2018.

Jan Vercruysse a débuté dans le monde culturel en tant que poète mais s’est rapidement tourné vers les arts plastiques. Il a notamment retenu l’attention par ses autoportraits, des photos en noir et blanc avec chaque fois un attribut particulier. Il s’agissait souvent d’un masque, de sorte que le spectateur ne reconnaissait pas le personnage. Comme si l’homme Vercruysse s’effaçait derrière l’artiste Vercruysse.

De 1987 à 1994, Vercruysse a réalisé divers objets et installations qui, sans pouvoir être réunis sous un même thème, portaient toujours le même titre: "Tombeaux". Chaque "Tombeau" constituait un monument ou une ode en hommage à quelqu’un qui n’était plus. Après quoi, l’œuvre plastique de Vercruysse a subi une évolution étonnante pour intégrer de plus en plus de références à l’architecture et au théâtre.

Jan Vercruysse a représenté la Belgique à la Biennale de Venise en 1993. Il a reçu en 2001 le prix flamand des Arts plastiques.

"Septentrion" a publié à ce jour deux articles sur Jan Vercruysse et son œuvre.

Photo : © "Galerie Xavier Hufkens", Bruxelles. 

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed