Kadir van Lohuizen et Yuri Kozyrev, lauréats du prix Carmignac du photojournalisme

"La fonte de la banquise est en train de changer la carte du monde à tout jamais. En réussissant à rallier, en un voyage, toutes les régions et tous les pays concernés et en montrant comment les différents acteurs  Russie et États-Unis en tête - s’activent à conquérir le pôle, nous pourrons révéler comment l’impact du changement climatique en Arctique a une résonance globale sur le reste du monde" (Kadir van Lohuizen et Yuri Kozyrev, lauréats du prix Carmignac du photojournalisme).

 

 

Le prix Carmignac du photojournalisme, créé en 2009 par la Fondation Carmignac de l'île de Porquerolles, a pour mission de soutenir, chaque année, la production d’un reportage photographique et journalistique d’investigation sur les violations des droits humains dans le monde. Sélectionné par un jury international, les lauréats reçoivent une bourse leur permettant de réaliser un reportage de fond sur le terrain avec le soutien de la Fondation Carmignac qui finance ensuite, à son retour, une exposition itinérante et l’édition d’un livre monographique. Cette année, ce prix récompense d’une bourse exceptionnelle de 100 000 euros le Néerlandais Kadir van Lohuizen (° 1963) et le Russe Yuri Kozyrev (° 1963), deux photographes attachés à l'agence NOOR, pour leur projet d'investigation "Arctique : Nouvelle frontière".

Depuis ce mois d’avril, Van Lohuizen et Koryzev parcourent la moitié du cercle polaire durant six mois, l’un par l’Est l’autre par l’Ouest, afin de témoigner des transformations des paysages et de l’impact des changements climatiques sur la vie des habitants de l’Arctique. Un récit en ligne, permettra au public de suivre l’avancée et les découvertes des deux lauréats en temps réels.

Kadir van Lohuizen, a couvert des conflits en Afrique et a réalisé des projets à long terme sur l’élévation du niveau de la mer, sur l’industrie du diamant ou encore sur les sept fleuves du monde. Yuri Koryzev, quant à lui, a documenté l’effondrement du mur de Berlin avant de couvrir l’actualité en Afghanistan et en Irak. Depuis 2011, il travaille les "révolutions arabes". Tous deux ont reçu de nombreux prix et distinctions pour leurs photographies.

Vous pouvez vous inscrire ici pour suivre l’expédition de jour en jour. 

Les "Actualités" du n° 1 / 2004 de "Septentrion" renferment un article sur Kadir van Lohuizen.

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed