Le Centre Pompidou accueille Vincent Meessen

Le Centre Pompidou accueille Vincent Meessen

Du 28 mars au 28 mai, le Centre Pompidou de Paris expose l’œuvre de Vincent Meessen (° 1971). Cet artiste belge est né aux États-Unis, mais vit et travaille à Bruxelles.

Depuis une quinzaine d’années, Meessen développe des travaux au carrefour des champs de l’art et de la recherche. En remettant en intrigue des signes, des images et des récits occultés, ses travaux proposent une actualisation à la fois poétique et polémique de l’histoire et ce à travers divers médias tels que l’image en mouvement, l’image imprimée ou encore le son. Le document d’archive est toujours remis à l’épreuve du présent, le plus souvent dans son contexte géographique d’origine. En 2015, Meessen a représenté la Belgique à la 56e Biennale de Venise. 

Les visiteurs du Centre Pompidou découvreront d’abord une version cinématographique de "One.Two.Three", une œuvre audiovisuelle présentée à Venise. Ce travail revient sur la participation de jeunes étudiants congolais à l’aventure "situationniste" au milieu des années 1960, tant à Paris qu’à Bruxelles. 

D’autres travaux dans l’exposition problématisent la réification dont mai 68 fait l’objet et ce à travers la remise au travail d’une mémoire enfouie. Meessen s’intéresse surtout aux parcours singuliers de jeunes intellectuels africains (Dakar, Kinshasa) qui croisèrent directement ou indirectement la route de l’Internationale situationniste.

Le n° 1 / 2008 de "Septentrion" renferme une diptyque sur mai 68 en Flandre et aux Pays-Bas.  Le n° 2 / 2017 contient un article de fond, à lire ici, sur les frivolités sexuelles dans les "sixties". 

Photo : © Sv. Laurent. 

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed