Le musée Gustave Courbet accueille "un paysan flamand"

Le musée Gustave Courbet accueille "un paysan flamand"

Du 6 juillet au 15 octobre, le musée Gustave Courbet d’Ornans (département du Doubs) organise "Léon Frederic (1856 - 1940), un autre réalisme". Cette exposition évoquera les œuvres de Léon Frederic, peintre majeur de la fin du XIXe siècle en Belgique.

Formé à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Léon Frederic, bien que méconnu en France, a été l'une des figures majeures de l'art belge de la fin XIXe siècle, évoluant du réalisme au naturalisme puis vers un symbolisme utopique.

Décrit par la critique comme "un paysan flamand qui aurait appris son métier chez Van Eyck et qui, par la suite, aurait rencontré Gustave Courbet", Frederic partage avec le grand maître français une même recherche picturale réaliste et une indépendance certaine face aux conventions.

L' exposition au musée Gustave Courbet regroupera pour la première fois en France un ensemble de plus de cinquante œuvres de Frederic peintes entre 1880 et 1900. Elle bénéficiera de prêts de collections privées et de grands musées internationaux (entre autres les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, le musée des Beaux-Arts de Gand, le musée des Beaux-Arts de Liège, le "Metropolitan Museum of Art" de New York et le "Philadelphia Museum").

Photo : Léon Frederic, "Les trois soeurs", huile sur toile, 1896, collection privée © E. Gillis - "Fine Art", Bruxelles. 

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed