Le sexe abordé avec une franchise et une désinhibition libératrices : le "Dutch Sex Wave"

Le sexe abordé avec une franchise et une désinhibition libératrices : le "Dutch Sex Wave"

Jusqu’au 24 juin, la Cinémathèque française à Paris présente une sélection de films néerlandais représentative d’une époque fort intéressante: le début des années 1970, années où dans les Pays-Bas le sexe était abordé avec une franchise et une désinhibition libératrices.

Le cycle "Dutch Sex Wave" fait revivre l’avènement d’une nouvelle ère dans le cinema et permet de découvrir ou savourer à nouveau les œuvres de réalisateurs tels Pim de la Parra, Wim Verstappen, Hugo Metsers, Jos Stelling, Willeke van Ammelrooy, Frans Weisz et Lily Rademakers.

Plusieurs réalisateurs ou acteurs et actrices viennent spécialement à Paris pour introduire leurs films. 

Cette rétrospective fait partie du projet  "Oh! Pays-Bas", saison culturelle néerlandaise en France 2017-2018.

Ici vous vous pouvez regarder la bande annonce et ici vous trouverez de plus amples informations sur le "Dutch Sex wave" et le cinema néerlandais des années 1960 et 1970.

Photo: Wim Verstappen, "Les Affamées", 1971, image fixe. 

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed