MarieAnge et les "Chansons de Fou" d’Émile Verhaeren

MarieAnge et les "Chansons de Fou" d’Émile Verhaeren

“Celui qui n'a rien dit” est le titre de la nouvelle exposition temporaire que l'on pourra voir du 1er mars au 2 juin au musée provincial Émile Verhaeren. Ce musée est situé à Sint-Amands, le village natal du grand écrivain flamand francophone, sur la rive droite de l'Escaut (dans la province d'Anvers).

L'exposition “Celui qui n'a rien dit” est consacrée à MarieAnge (° 1963). Cette artiste a développé une fascination particulière pour les gens vivant en marge de la société. Son oeuvre est habitée d'une observation continue de la souffrance. Les images créées en photopolymère sont à chaque fois retravaillées, colorées aux piments naturels, agrandies, recollées, cousues.

Dans ses nouvelles œuvres, MarieAnge s’est inspirée des “Chansons de Fou” d’Émile Verhaeren, les poèmes mystérieux et ensorcelés des “Campagnes hallucinées” (1893). Gravures et assemblages évoquent l’atmosphère insaisissable, parfois funèbre, de ces poèmes. Pour ce projet, MarieAnge a travaillé avec l’écrivain belge d’expression française Caroline Lamarche, qui a collaboré à différentes reprises à “Septentrion”.

Le vernissage aura lieu le 1er mars à 20 h, avec un récital au cours duquel Annelies Van Hijfte (soprano) et Sandra Lammens (piano) interpréteront des oeuvres inspirées de Verhaeren et composées par des étudiants du Conservatoire de Gand et de l'académie de musique de Deinze (Flandre-Orientale).

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed