Un spectacle qui va au-delà du théâtre et de la danse : "Mount Olympos" de Jan Fabre

Un spectacle qui va au-delà du théâtre et de la danse : "Mount Olympos" de Jan Fabre

Pour qui, dans le monde francophone, l’artiste et homme de théâtre flamand Jan Fabre             (° 1958) est-il encore un inconnu? Comme artiste associé du Festival de théâtre d’Avignon en 2005, il a fait forte impression, en dépit des questions que certains ont posées au sujet des accents qu’il mettait dans ses choix artistiques. D’autre part, les œuvres plastiques de Fabre ont été exposées dans les musées les plus prestigieux de France.

Paris se prépare à accueillir une nouvelle pièce de théâtre de Fabre qui ne manquera certainement pas de retenir l’attention. Il s’agit de “Mount Olympos”, un spectacle (surtitré en français) qui va au-delà du théâtre et de la danse, et que l’on pourra voir les 15 et 16 septembre à la Grande Halle de la Villette

Pour cet événement de …. 24 heures, interprètes, machinistes, dramaturges et public dorment, rêvent et s’éveillent sur le plateau. Quatre générations déconstruisent toutes les conventions scéniques. Entre danses exaltantes, rituels mythiques et musique envoûtante, l’artiste propose une perfermance exceptionnelle.

La représentation est émaillée d’intermèdes oniriques écrits dans un langage poétique intimiste. Ces “rêves transposés en images” font partie de “Restanten”, un ensemble de notes prises par Fabre depuis 1978. Ces “Restanten” forment un autoportrait dans lequel l'artiste, auteur dramatique et metteur en scène en quelque sorte, se met à nu. Une traduction française de “Restanten”, signée Daniel Cunin, paraîtra prochainement chez L’Arche Éditeur à Paris.   

Inutile de préciser que “Septentrion” a publié au fil des années maints articles sur l’œuvre de Jan Fabre.

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed