"Un vrai spectacle théâtral" : "L'être que j'appelle moi"

"Un vrai spectacle théâtral" : "L'être que j'appelle moi"

Votre serviteur est de retour du Salon de la revue à Paris (voir le communiqué du 25 octobre 2017). La veille de l’ouverture du salon, il se trouvait au Centre Wallonie-Bruxelles, où la représentation de "L’être que j’appelle moi" lui a laissé forte impression.

Ce spectacle théâtral, une initative de "Septentrion", s’articule autour de l’œuvre et de la vie de Marguerite Yourcenar (voir le communiqué du 17 octobre). Il a notammant séduit par les brillantes prestations des acteurs, où Luc Vandermaelen tenait un rôle qui le mettait particulièrement en évidence.

Au cas où vous penseriez que votre serviteur exagère, voyez plutôt l’éloge extrait des courriels qui nous ont été adressés peu après la représentation:
"Choisir un florilège d'extraits de textes d'un auteure/eur et les mettre sur scène est une gageure. Le côté "récitation" a été évité complètement et les acteurs / actrices nous ont offert un vrai spectacle théâtral en jouant M. Yourcenar, en lui donnant forme, vie et des voix multiples. Merci beaucoup".

Enchaînons avec une bonne nouvelle pour les personnes qui regretteraient d’avoir manqué le spectacle à Paris: une deuxième occasion leur est offerte, et même une troisième.

Le 1er décembre, la même représentation aura lieu à la Salle Maurice Flauw de Saint-Jans-Cappel, petit village du département du Nord, tout près de la frontière franco-belge. Vous trouverez l’invitation ici.

Avant cela, "L’être que j’appelle moi" aura même franchi la frontière. Le 28 novembre, en effet, la pièce sera présentée au KULAK à Courtrai (voir détails ici).

Photos : © CWB/J. Cousin.

Deze artikels interesseren je wellicht ook:

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed