Une "expérience spatiale" : le cinéma de Johan van der Keuken

Une "expérience spatiale" : le cinéma de Johan van der Keuken

Du 17 janvier au 19 mars, la Bibliothèque publique d’information du centre Pompidou à Paris organise une rétrospective Johan van der Keuken. Avec ce grand projet, elle inaugure ses activités de vitrine parisienne de la toute jeune "Cinémathèque du documentaire".

Le cinéaste et photographe néerlandais Johan van der Keuken (1938-2001) était passionné par l'image et le réel. Son cinéma se situe à la frontière entre le documentaire et l'expérimental.

C’est son collègue-cinéaste Luc Dardenne qui a le mieux défini les impressions ressenties par le spectateur devant un film de Van der Keuken. Dans un article aussi publié en 1983, il parle d’une "expérience spatiale", une "descente-remontée- traversée des couches et des horizons du regard", un "voir au-delà du Regard", qui s’étendent bien au-delà du temps de la projection. 

Pendant deux mois, la totalité des emblématiques longs métrages de Van der Keuken côtoiera des séances thématiques de courts et moyens métrages souvent moins connus, mais qui constituent pourtant des repères essentiels pour comprendre son œuvre.

À ce corpus généreux viendront s’adjoindre plusieurs exclusivités: des entretiens jamais montrés en France, un film récemment découvert dans les archives de la télévision néerlandaise ainsi qu’un court métrage collectif ("Le Résistant") conçu et réalisé en 1982 à la Cellule audiovisuelle du CAC d'Annecy, 

Harry Bos, programmateur de la rétrospective, a fait appel à des Grands Témoins pour introduire et accompagner les séances: critiques et analystes de son œuvre, anciens collègues et producteurs, cinéastes et autres créateurs. Vous trouverez le programme intégral ici.

"Septentrion" a prêté attention au cinéma de Johan van der Keuken dans plusieurs articles.

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed