Voir le monde en nuances de gris: les photos de Sanne De Wilde

Voir le monde en nuances de gris: les photos de Sanne De Wilde

Jusqu’au 8 juillet se déroule à Arles la semaine d’ouverture du festival de la jeune photographie européenne "Voies Off", une alternative complémentaire aux Rencontres d’Arles (voir le communiqué du 27 juin 2017).

Les organisateurs de "Voies Off" profitent de cette semaine d’ouverture pour mettre à l’honneur la série "The Island of the Colorblind", un projet de la photographe flamande Sanne De Wilde (° 1987). L’exposition "The Island of the Colorblind" a lieu au restaurant La Bohème, où a aussi été présenté le livre éponyme, qui est, hélas!, uniquement disponible en version anglaise.

L’exposition "The Island of the Colorblind" comprend des images et une installation qui brouillent les repères visuels du visiteur et donnent un aperçu du monde dans lequel vivent les habitants de l’île de Pingelop (dans l’Océan pacifique). Ces hommes, femmes et enfants souffrent d’achromatopsie, une maladie rare dont l’un des symptômes est de voir le monde en nuances de gris.

Sanne De Wilde est diplômée de l’Académie royale des beaux-arts de Gand. Depuis 2013, elle travaille en tant que photographe auprès du journal et magazine néerlandais "de Volkskrant”. Le "British Journal of Photography" l’a nommée "l’un des meilleurs talents émergents au monde".

L'année 2018 de "Septentrion" contiendra un article de fond sur Sanne De Wilde et son œuvre. 

Photo S. De Wilde.

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed