“Un grand cru” 1 : Charles Ducal

“Le panorama impressionnant reflète une poésie riche et diversifiée. (…) À déguster sans modération!”. Tel était le vibrant éloge que Christian Laporte faisait le 11 janvier 2015 de l’anthologie “Un grand cru” publiée par l'institution culturelle “Ons Erfdeel vzw”, éditrice de “Septentrion”.

“Un grand cru” rassemble cinquante poèmes extraits de “Septentrion” et choisis par Jozef Deleu,  fondateur et ancien rédacteur en chef de la revue. Tous les poèmes de ce recueil sont des reprises des “Derniers crus” que Jozef Deleu présente depuis 2001 dans “Septentrion”.

Si nous attirons une nouvelle fois l’attention sur “Un grand cru”, c’est pour une raison précise. Prochainement, en effet, sera organisée simultanément en Flandre et aux Pays-Bas la “Poëzieweek” (Semaine de la poésie). Au cours de cette semaine, différents prix seront décernés et un peu partout se dérouleront des événements dont la poésie sera la matière, le thème ou le prétexte. Le coup d’envoi, on ne peut plus logiquement intitulé “Gedichtendag” (Journée de la poésie) sera donné le 28 janvier, et la semaine se terminera le 3 février.

Dès le 27 janvier aura lieu à la maison internationale des littératures à Bruxelles “Passa Porta” une soirée bilingue au cours de laquelle Charles Ducal, premier Poète national belge depuis Ḗmile Verhaeren, sera l’objet d’une manifestation d’adieu avant que ne soit présentée Laurence Vielle, appelée à lui succéder. La soirée sera aussi l’occasion de s’intéresser aux nouvelles traductions françaises et néerlandaises de poésie belge contemporaine. 

Avant et pendant la “Poëzieweek”, votre serviteur postera au total sur ce blog sept poèmes extraits d' “Un grand cru”, tous en traduction française et dans le texte original néerlandais.

Nous commencerons par le poème “Recrues 1914” de Charles Ducal, qui est pour quelques jours encore le “Poète national belge”.

Vous lirez ce poème ici. Il a été publié pour la première fois en 2014 dans le numéro thématique Oorlog (Guerre) de “Het Liegend Konijn” (Le Lapin menteur), revue de poésie qui a, elle aussi, été fondée par Jozef Deleu.

Les poèmes, conjuguant souvent la densité émotionnelle et l’engagement social, que Charles Ducal a écrits en tant que Poète national belge ont été, avec d’autres poèmes et quelques essais, réunis dans une publication trilingue dont une présentation a récemment paru sur ce blog. 

“Septentrion” a consacré à l’œuvre de Ducal plusieurs articles, dont le plus récent a paru dans les  “Actualités” du n° 2 / 2014, peu après sa nomination comme Poète national belge. Vous retrouverez le texte de cet article ici.

Rester au courant

s'abonner au flux RSS