Entre Rubens et Van Dyck: Gaspar de Crayer

Entre Rubens et Van Dyck: Gaspar de Crayer

Récemment, Cassel (département du Nord) a été élu "Village préféré des Français", du nom de l'émission télévisée de France 2 dans laquelle, pour la septième fois, il s'agissait de distinguer un village français d'exception.

Durant la campagne de production, le musée de Flandre  à Cassel a, bien entendu, joué un rôle important. Il est dailleurs indéniable que ce musée régional a su, en huit années d'existence, se forger une solide renommée, notamment en proposant deux fois par an une remarquable exposition temporaire. Une nouvelle exposition de ce type vient d’ouvrir: "Entre Rubens et Van Dyck: Gaspar de Crayer, un peintre de Cour".

Gaspar De Crayer (1584 -1669) était l'une des figures de proue de la peinture baroque flamande. Il a reçu un grand nombre de commandes importantes tout au long de sa vie. Il a travaillé pour des dignitaires civils et religieux et fait le portait de nombreux personnages de haut rang. De Crayer reste étroitement associé à Rubens et Van Dyck.

L'exposition de Cassel est la première exposition monographique consacrée à ce peintre. Le musée a réuni pour l'occasion des prêts provenant de nombreux musées de premier plan, ce qui témoigne au passage du renom dont jouit le musée de Flandre. Une collaboration intense a aussi été instaurée avec le musée des Beaux-Arts de Gand, qui a prêté trois tableaux du maître et des dessins. Parallèlement, une exposition intitulée "Gaspar de Crayer et Gand" a lieu dans la capitale de la Flandre-Orientale et présente des œuvres trop imposantes pour être transportées à Cassel.

Jusqu’au 4 novembre 2018, les visiteurs du musée de Flandre pourront admirer une cinquantaine de tableaux, dessins et gravures.

Photo : “Portrait de Frédéric de Marselaer (1586-1670)”, 1625-1630, collection privée.

Rester au courant

s'abonner au flux RSS