Cees Nooteboom et l'Allemagne

 

Le 12 décembre, l’auteur néerlandais Cees Nooteboom (° 1933) a reçu à Weimar le prix de littérature de la “Konrad Adenauer Stiftung”. Il est le premier écrivain d'Europe occidentale à recevoir cette prestigieuse distinction, dotée d'un montant de 15 000 euros.

La fondation doit son nom à Konrad Audenauer, qui est devenu en 1949 le premier chancelier de la République fédérale allemande et qui fut de ceux qui ont tenu l'Europe unie sur les fonts baptismaux. La “Konrad Adenauer Stifting” est à l'origine une fondation d'obédience démocrate chrétienne qui s'est fixé pour objectif de promouvoir la citoyenneté responsable. 

Cees Nooteboom écrit des œuvres de fiction en prose ainsi que des essais et des poèmes. Il est surtout connu du grand public pour ses récits de voyage, mais son œuvre, au ton intellectuel souvent très accusé, est extrêmement variée. 

Nooteboom est particulièrement populaire en Allemagne, mais bon nombre de ses ouvrages ont également été publiés en français (surtout chez Actes Sud et chez Gallimard).

“Septentrion” s'est intéressé à maintes reprises à l'œuvre de Cees Nooteboom. L'article le plus récent, paru dans le n° 4 / 2009, porte la signature de Philippe Noble, qui a traduit en français diverses publications de Nooteboom. Son texte est à lire ici.

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed