Frits Lugt, une vie consacrée à l'art

  

Le 8 décembre, à la bibliothèque de l' “Universiteit van Amsterdam”, paraîtra une nouvelle biographie du collectionneur néerlandais d'œuvres d'art Frits Lugt (1884-1970). L'auteur est Freek Heijbroek, ancien conservateur au “Rijksmuseum” d'Amsterdam. Il a intitulé son livre “Frits Lugt 1884-1970. Leven voor de kunst” (Frits Lugt 1884-1970. Une vie consacrée à l'art). L'ouvrage est publié par les éditions Thoth à Bussum (Pays-Bas) et la Fondation Custodia à Paris.

Frits Lugt était un autodidacte, à la fois comme collectionneur et connaisseur de gravures et dessins néerlandais. Compilateur infatigable, il a rassemblé une foule de documents éclairants sur l'art de la gravure et du dessin en Europe du Nord, ainsi que d'autres pièces de référence telles que timbres-poste issus de collections privées et catalogues de maisons de vente. Il fait autorité en matière de dessins de Rembrandt et a notamment rassemblé l'intégralité des eaux-fortes connues du maître.

Lugt a longtemps cherché un lieu approprié pour abriter son impressionnante collection. Il a fini par le trouver au 7, rue de Lille à Paris. C'est là qu'a été fondé en 1957, sous l'impulsion de Lugt, l'Institut Néerlandais, une maison qui a aujourd'hui pignon sur rue parmi les centres culturels étrangers établis dans la capitale française. La collection de Lugt (à la même adresse) est gérée par la Fondation Custodia, qui organise elle-même régulièrement des expositions.

Au fil des ans, “Septentrion” a consacré plusieurs articles à Frits Lugt. 

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed