Karin Borghouts à Paris

Chaque année, la Cité internationale des arts à Paris, fondation reconue d’utilité publique, accueille plus de 1 000 artistes venus de plus de 50 pays. Ils séjournent dans l’un des 324 ateliers de résidence. 

Les souscriptions aux ateliers émanent à raison de 70% d’opérateurs étrangers et français qui désignent les résidents selon des modalités qui leur sont propres (durée, bourses). Trente pour cent des ateliers sont réservés pour répondre aux candidatures individuelles qui font l’objet d’une sélection par deux commissions de professionnels. Ainsi, la Cité internationale des arts se trouve au croisement de politiques culturelles portées par des pays, des collectivités territoriales et des institutions d’une part, des projets de résidence directement mis en œuvre par les artistes d’autre part.

Les autorités flamandes ont eux aussi leur résidence à la Cité internationale des arts, le "Studio James Ensor". De nombreux artistes flamands y ont déjà résidé. C’est le cas en ce moment de la photographe Karin Borgouts (° 1959), qui séjourne au studio jusqu’à fin 2015. Borghouts est fascinée par des espaces de toute nature et par des bâtiments (anciens) de formes et styles les plus divers. Gageons qu’à Paris elle n’aura eu que l’embarras du choix!

Photo: Karin Borghouts, musée deu Louvre, 2013.

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed