La culture jette des ponts : l'accord culturel entre les Communautés flamande et française de Belgique

 

Fadila Laanen (à gauche) et Joke Schauvliege.

Enfin, nous y sommes. Les Communautés flamande et française de Belgique viennent de signer un accord-cadre de coopération culturelle. Un accord que le ministre flamand de la Culture Joke Schauvliege et son homologue francophone Fadila Laanan ont qualifié d' "historique".

De fait, cet accord met un terme à une situation pour le moins incongrue. La Flandre avait entre autres conclu des accords de coopération avec la Chine, le Québec, la Roumanie et la Hongrie, mais pas avec ses voisins dans son propre pays. Dans la pratique, c'est vrai, une coopération culturelle a toujours existé par delà la frontière linguistique. Mais jamais, quoiqu'on ait parfois semblé en être tout proche, un accord formel n'avait vu le jour.

Concrètement, l'accord-cadre qui vient d'être signé dispose que les Communautés flamande et française de Belgique s'échangeront davantage d'informations sur le plan culturel. Il prévoit également qu'une commission composée de représentants des deux parties sera chargée de la mise en œuvre de l'accord.

Un autre objectif est que les deux Communautés travaillent à l'harmonisation de leurs points de vue en matière culturelle face à des interlocuteurs tels que, par exemple, le gouvernement fédéral et l'Europe.

Une “actualité” du n° 3 / 2009 de “Septentrion”, à lire ici, montrait combien la voie d'un accord culturel était tortueuse et semée d'embûches. Mais tout est bien qui finit bien.

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed