Le peintre Constant Montald, ami proche d'Émile Verhaeren

Le peintre Constant Montald, ami proche d'Émile Verhaeren

Jusqu’au 14 octobre, le musée Émile Verhaeren à Sint-Amands (petit village natal de Verhaeren sur l’Escaut) organise l’exposition "Verhaeren - Montald: amitié, art et poésie".

Émile Verhaeren (1855-1916) a eu pas mal d'amis dans le monde artistique. Un des amis les plus proches fut le peintre Constant Montald. Les deux artistes se sont rencontrés en 1898 et, jusqu'à la mort de Verhaeren, ils sont restés des amis fidèles. Une correspondance assez suivie s'est développée entre eux. Le fait que Marthe Verhaeren s'entendait bien avec Gabrielle Montald a sans doute contribué à resserrer les liens. À différentes occasions, Émile et Marthe Verhaeren ont été les invités des Montalds à Woluwe (près de Bruxelles). De leur part, les Montald ont visité également les Verhaeren, aussi bien à Paris qu'à Roisin.

L'exposition rassemble différentes pièces qui évoquent l'amitié entre Émile et Marthe Verhaeren d'un côté et Gabrielle et Constant Montald de l'autre: des lettres, des photos originales, des livres illustrés et dédicacés, etc.

En plus, plusieurs peintures et dessins de Constant Montald ont été rassemblés: quelques portraits d'Émile et de Marthe Verhaeren, mais aussi des paysages et des tableaux symbolistes. Le travail artistique de Gabrielle Montald est également présent: des reliures en soie et plusieurs tissus en batik sont exposés. Les visiteurs pourront aussi admirer une peinture de Marthe Verhaeren, découverte récemment, montrant Émile Verhaeren au déjeuner. La pièce maîtresse de l'exposition est un imposant portrait de Verhaeren par Constant Montald: "Verhaeren lisant un poème au Caillou-qui-bique" (1908).

"Septentrion" a souvent prêté attention à l'œuvre de Verhaeren. Ici vous pouvez lire un article de fond paru dans le n° 3 / 2016. 

Photo : Constant Montald, "Verhaeren lisant un poème au Caillou-qui-bique" (1908).

Belangrijke blogartikelen

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed