Plus de télévision en langue néerlandaise dans le nord de la France

Plus de télévision en langue néerlandaise dans le nord de la France

Depuis peu, les habitants de la Flandre française ne sont plus en mesure de regarder les émissions de la télévion publique en langue néerlandaise de Belgique. En effet, en mai 2017, la VRT a décidé de ne plus émettre de télévision numérique par liaisons hertziennes terrestres, par le signal DVB-T. Cela signifie la disparition de l’unique canal de télévision néerlandophone dans la région. La VRT devrait investir 1 million d’euros pour continuer à assurer cette diffusion alors qu’il semblerait qu’à peine 1 % des téléspectateurs profite de cette opportunité.

La VRT promet bien de proposer une solution alternative aux spectateurs DVB-T, mais il s’agira sans doute de solutions payantes. La télévision par satellite pourrait aussi être envisagée. Parfois, l’on renvoie aussi au site web VRT NU comme alternative où tout un chacun peut regarder gratuitement les programmes de la VRT à condition… d’être domicilié en Belgique. Bref, le site web n’est pas une solution praticable pour la plupart des téléspectateurs en Flandre française. Sauf si l’on parvient à étendre un règlement du genre de celui qui a été imagnié pour les enseignants et les étudiants de néerlandais à l’étranger. Bien qu’ils n’aient pas de domicile en Belgique, ils ont la possibilité de solliciter auprès de la VRT la permission d’utiliser VRT NU.

En 1968, Jozef Deleu, fondateur et ancien rédacteur en chef de "Septentrion", et Frits Niessen, ancien rédacteur en chef adjoint, tenaient dans leur livre "Frans-Vlaanderen" (La Flandre française) un plaidoyer en faveur de "la possibilité pour les habitants de la Flandre française de suivre les émissions de la radio et télévision néerlandophones". Cinquante ans plus tard, cette possibilité n’existe plus;

Dans un texte bilingue (néerlandais - français) paru dans l’édition 2017 des annales “De Franse Nederlanden-Les Pays-Bas Français”, Dirk Vandenberghe tente de donner une réponse à la question si la frontière entre la Flandre belge et la Flandre française serait devenue plus perméable et invisible ou plutôt le contraire. Sa conclusion est que, pour toutes sortes de raisons, cette frontière existe encore bel et bien. Et peut-être s’est-elle même refermée un peu davantage ces jours-ci. Vous pouvez lire cet article ici.

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed