Un nouveau regard sur l'art médiéval : la Bibliothèque nationale de France donne carte blanche à Jan Dibbets

Un nouveau regard sur l'art médiéval : la Bibliothèque nationale de France donne carte blanche à Jan Dibbets

Jusqu’au 10 février 2019 a lieu dans la Galerie 1 de la Bibliothèque nationale de France à Paris "Make it new. Conversations avec l'art mediéval - Carte blanche à Jan Dibbets".

Le Néerlandais Jan Dibbets (° 1941), une des figure majeures de la scène artistique contemporaine,  appartient à la génération des peintres-photographes qui, à la fin des années 1960, estiment que la peinture dans laquelle ils se sont engagés conduit à une impasse. En quelque sorte, Dibbets s'inscrit dans la lignée de la gande tradition néerlandaise, celle d'un Vermeer, d'un Saenredam, ou d'un Mondrian: le paysage, le travail sur le motif, la représentation à travers la perspective, le cadrage, la notion de point de vue, tels sont les grands axes de sa démarche. Son œuvre s'organise autour d'un questionnement sur les mécanismes de la perception et sur la notion de point de vue.

Pour l’exposition à la BNF, dans laquelle il s’est investi à la fois en tant que commissaire et en tant qu’artiste, Dibbets a mis en regard une sélection de manuscrits enluminés de "La Louange à la sainte croix", un livre extraordinaire de Raban Maur datant du IXe siècle célèbre pour ses poèmes figurés, avec une trentaine d’œuvres représentatives de l’art minimaliste et conceptuel ainsi que du land art.

L’exposition invite à porter un nouveau regard sur l’art médiéval. Elle montre comment ses qualités formelles et esthétiques peuvent être réactualisées aujourd’hui, à travers des problématiques liées à la perception de l’espace ou à l’interaction de l’écrit et de l’image. Elle met en lumière la démarche artistique de Dibbets et celles d’artistes contemporains de sa génération comme Carl Andre, François Morellet, Sol LeWitt, Niele Toroni et bien d’autres, et invite à contempler et faire dialoguer des œuvres d’art que plus de 1 000 ans séparent.

En 2016, Jan Dibbets était déjà commissaire de l'exposition "La Boîte de Pandore. Une autre photographie" au musée d'Art moderne de la Ville de Paris. Vous pouvez lire ici un article sur cette exposition. Il a paru dans les "Actualités" du n° 2 / 2016 de "Septentrion".

Photo : Graphisme Rutger Fuchs, d'après Raban Maur, "La Louange à la sainte croix".

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed