Une plateforme de collaboration transfrontalière : NEXT

Une plateforme de collaboration transfrontalière : NEXT

Le 8 novembre a démarré la onzième édition du festival international NEXT Arts FESTIVAL. Depuis sa création en 2008, ce festival s’est imposé comme un des plus innovants en Europe, surtout dans les domaines du théâtre et de la danse.

Pour cette édition 2018, NEXT propose 45 représentations en 24 jours à 24 endroits différents. L’organisation implique six institutions culturelles de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai. Mais depuis cette année, d’autres lieux de représentation hors de l’Eurométropole sont venus s’y ajouter, tels que Dunkerque, Amiens, Laon, Harelbeke (ville près de Courtrai), etc. NEXT développe ainsi tout un réseau de maisons culturelles flamandes, wallonnes et françaises. L’objectif devient donc d’être outre un festival artistique, une plateforme de collaboration pour tous ceux et celles qui font preuve de créativité et d’initiative dans l’Eurométropole.

L’on s’efforce aussi d’attirer le public de l’autre côté de la frontière en organisant des navettes, des parcours de week-end, des rencontres avec les artistes, des introductions etc. En plus, du 17 au 24 novembre, une quarantaine d’adolescents venus d’Irlande, d’Écosse, de Norvège, de Belgique et de France assisteront aux spectacles avec pour mission de participer ensuite à des tables rondes sur ces productions et d’écrire des critiques.

NEXT a toujours accordé une attention particulière aux problèmes de société actuels. Certains spectacles ont pour thème la migration ou les questions de genre et à Courtrai, tout un week-end se trouve sous le signe de “NEXT Economy”, c’est-à-dire que huit représentations se focalisent sur la crise financière. C’est un des ‘focus thématiques’ qui réunit plusieurs productions dans une même ville.

Pour tout renseignement, cliquer ici.

Photo : Jan Martens, "Pauline Thomas" © Rousseau. 

Blijf op de hoogte

Abonneer je op de RSS-feed